Devenez MSSanté-compatible.
Les 10 avantages liés à Medimail.

MSSanté Office 365 Medimail

Offre dédiée Medimail & Office 365

Office 365 & Medimail

MSSanté établissement

Intégrations pour les établissements

Établissements

LiDAR

Solution simple et sécurisée

Professionnels de santé

Photographie aérienne et terrestre

Un ensemble de solutions techniques

Éditeurs

HospimediaPublié le 05/05/15 - HOSPIMEDIA
Destinée à faciliter les échanges entre les professionnels de ville et l'hôpital en Midi-Pyrénées, la messagerie sécurisée Médimail est progressivement adoptée par tous les établissements de la région.
Médimail a été créée en 2009, à l'initiative de l'union régionale des professionnels de santé (URPS) médecins. Cette messagerie sécurisée a pour objectif d'éviter les échanges de mails "sauvages" entre professionnels de santé en leur offrant un moyen sûr d'échanger des données de santé confidentielles. Pionnier dans cette démarche, l'hôpital de Castres (Tarn) met en place Médimail dès 2010. "Nous avons fait partie des établissements qui ont travaillé à la conception de cet outil", explique Olivier Ponties, directeur des finances et du système d'information au CH intercommunal de Castres-Mazamet.

En 2012, l'ARS de Midi-Pyrénées reprend le dossier et souhaite étendre la messagerie sécurisée à l'ensemble des professionnels de santé et établissements de la région.

Message crypté automatiquement

"Le but était de permettre aux médecins hospitaliers d'échanger des données médicales avec leurs confrères de ville, en particulier les comptes rendus d'hospitalisation", poursuit le directeur du système d'information. Au départ, le fonctionnement était un peu lourd : "Le médecin recevait un premier message, l'informant qu'il avait reçu un mail sécurisé dans son espace de confiance et il devait se connecter sur Médimail pour pouvoir le récupérer".

Dans un souci de simplification, Médimail a récemment évolué. La messagerie a été certifiée MS Santé, ce qui permet aux hôpitaux de l'utiliser directement à partir de leur messagerie interne. "C'est beaucoup plus simple maintenant, il n'y a plus de manipulation particulière à effectuer, apprécie Olivier Ponties. Il suffit de mettre un tag dans l'objet du mail pour qu'il devienne sécurisé. Le message est crypté automatiquement et l'envoyeur et le destinataire sont identifiés." 

L'hôpital utilise principalement Médimail pour trois usages : "Au quotidien, les comptes rendus d'hospitalisation sont envoyés automatiquement au médecin traitant, ainsi que les passages aux urgences, quand le médecin est enregistré dans Médimail, détaille-t-il. Certains médecins s'en servent aussi pour s'échanger des informations de façon moins formelle, soit entre établissements, soit avec les médecins de ville. Enfin, depuis peu, nous l'utilisons aussi pour des correspondances administratives. Lorsque nous avons des documents confidentiels à échanger entre directions d'établissements, nous utilisons de plus en plus Médimail." À l'hôpital de Castres, plus de six cents comptes rendus sont envoyés chaque mois grâce à Médimail. "Pendant longtemps, nous avions le plus fort taux d'envoi mais nous sommes désormais rattrapés par le CHU de Toulouse !", souligne Olivier Ponties.

Rapports d'examen en temps réel

Le Pr Michel Galinier, chef du service de cardiologie au CHU de Toulouse, a mis en place Médimail dans son service l'année dernière. "La messagerie s'inscrit dans une démarche globale d'amélioration des relations entre les hôpitaux et les médecins généralistes ou les cardiologues libéraux. Et cela fonctionne bien", estime-t-il. Les médecins qui sont inscrits à Médimail reçoivent en effet un courrier dès que le patient quitte l'hôpital. "Les rapports d'examens et d'examens complémentaires sont envoyés en temps réel, ce qui améliore le suivi des patients", note Michel Galinier.
De leur côté, les médecins généralistes se disent également "très satisfaits" du dispositif. "Il nous permet de recevoir les comptes rendus d'hospitalisation rapidement, ce qui n'était pas le cas avant", apprécie le Dr Jean-Pierre Destrem, médecin généraliste à Toulouse. "Le seul souci c'est que nous recevons encore les courriers papier, qui font doublon avec les versions électroniques !" Ce désagrément est également pointé par sa consœur, le Dr Marie-Anne Bourgouin, qui note néanmoins que "Médimail est très pratique". Elle l'emploie aussi dans le cadre d'un réseau de soins palliatifs auquel elle participe. "Pour le moment je l'utilise principalement pour recevoir des messages et pas encore pour en envoyer". Un usage partagé par la plupart des libéraux, qui restent principalement destinataires des messages, tandis que les établissements hospitaliers sont en majorité émetteurs.

Qui sont les utilisateurs actuels ?

Monique Savoldelli, directrice du GCS Télésanté Midi-Pyrénées, informe que 62 établissements de santé de Midi-Pyrénées sont d'ores et déjà connectés à Médimail : non seulement des hôpitaux publics ou privés, mais aussi peu à peu des Ehpad, des Maia* et d'autres établissements. Selon les derniers chiffres, 300 000 messages ont été échangés sur les douze derniers mois, dont 90% par les établissements et notamment 55% par le CHU de Toulouse. Parmi les dix établissements qui envoient le plus de messages, on trouve la Clinique Pasteur de Toulouse (juste après le CHU avec 8% des échanges), le CH du Val d'Ariège (7%) mais aussi le CH d'Auch, celui de Montauban et celui de Castres-Mazamet. Les plus gros établissements de la région sont déjà raccordés. Une vingtaine d'établissements, de plus petite taille sont en cours de déploiement.
Anne-Gaëlle Moulun
Ecrire à l'auteur
* Le projet de loi d'adaptation de la société au vieillissement ajuste la définition et clarifie le cadre juridique des Maia. Les maisons pour l'autonomie et l'intégration des malades d'Alzheimer deviendront alors les méthodes d'action pour l'intégration des services d'aide et de soins dans le champ de l'autonomie.
Tous droits réservés 2001/2015 — HOSPIMEDIA

logo blanc MiPih        BV Certification ISO9001 2008        Hébergeur de Données de Santé MiPih        logo Partenaire MSSante

Go to top